fleche

fleche Littérature
- Jiménez Juan Ramón
- Celaya Gabriel
- Darío Rubén
- Hernández Miguel
- Machado Antonio
- Sepúlveda Luis
- Alberti Rafael
- García Lorca Federico
- Mistral Gabriela
- Neruda Pablo
- Otros poetas
- Textes en prose et citations . Textos en prosa y citas

fleche Actualité-Infos
- Archives
- Présentation du collège

fleche Biographies
- Neruda Pablo
- Botero Fernando

fleche Fêtes et traditions (recettes, chansons...)
- Canciones
- Fêtes traditionnelles
- Recetas de cocina

fleche Géographie
- América Latina
- ESPAÑA
- La comunidad de Andalucía - L’Andalousie

fleche Histoire, Arts et Civilisation
- ARGENTINA

fleche Langue espagnole
- Grammaire et Conjugaison
- Jeux et divertissements
- Vocabulaire

Tous les articles de la rubrique :

 
  Vous êtes ici : Accueil > Littérature > Neruda Pablo

Il meurt lentement...traduction du poème Muere lentamente...

Poème attribué à Pablo Neruda, en réalité de Martha Madeiros

Version imprimable

Il meurt lentement celui qui ne voyage pas,
qui ne lit pas,
qui n’écoute pas de musique
qui ne sait trouver grâce à ses yeux.

Il meurt lentement celui qui détruit son amour-propre,
qui refuse toute aide.

Il meurt lentement celui qui devient esclave de l’habitude
qui refait chaque jour le même chemin,
qui ne change jamais de repère,
n’ose jamais changer la couleur de ses vêtements
ou qui ne parle jamais à un inconnu.

Il meurt lentement celui qui évite la passion
et son tourbillon d’émotions
de celles qui redonnent lueur dans les yeux
et restaurent les cœurs blessés.

Il meurt lentement celui qui ne change pas de cap
quand il est malheureux au travail ou en amour
qui ne prend aucun risque pour courir après un rêve
qui ne se permet, ne serait-ce qu’une fois dans sa vie
de fuir les conseils sensés…

Vis aujourd’hui !

Risque-toi aujourd’hui !

Agis aujourd’hui !

Ne te laisse pas mourir lentement !

Ne te prive pas d’être heureux !

http://www.camino-latino.com/spip.p...

Publié par M. I. SCRIVAT
Le jeudi 15 janvier 2015


Réagissez à cet article !