fleche

fleche Littérature
- Jiménez Juan Ramón
- Celaya Gabriel
- Darío Rubén
- Hernández Miguel
- Machado Antonio
- Sepúlveda Luis
- Alberti Rafael
- García Lorca Federico
- Mistral Gabriela
- Neruda Pablo
- Otros poetas
- Textes en prose et citations . Textos en prosa y citas

fleche Actualité-Infos
- Archives
- Présentation du collège

fleche Biographies
- Neruda Pablo
- Botero Fernando

fleche Fêtes et traditions (recettes, chansons...)
- Canciones
- Fêtes traditionnelles
- Recetas de cocina

fleche Géographie
- América Latina
- ESPAÑA
- La comunidad de Andalucía - L’Andalousie

fleche Histoire, Arts et Civilisation
- ARGENTINA

fleche Langue espagnole
- Grammaire et Conjugaison
- Jeux et divertissements
- Vocabulaire

Tous les articles de la rubrique :

 
  Vous êtes ici : Accueil > Actualité-Infos

Un évènement d’importance !

Exposition « Teotihuacán » au musée du Quai Branly à Paris

Version imprimable

Jusqu’au 24 janvier 2010 le Musée du Quai Branly à Paris expose une collection de 450 trésors de la civilisation de Teotihuacán.

Une maquette présente la cité mythique et des pièces de toute beauté, caractéristiques de cette civilisation qui s’est épanouie entre le 1er siècle avant JC et l’année 650 de notre ère, disparaissant brusquement sans en connaître jusqu’à présent, la cause véritable.

Cette ville-état, appelée bien plus tard, « la cité des dieux » par les Aztèques, comptait 100 000 habitants et représente la plus grande cité du Mexique précolombien. Elle se situe à une quarantaine de km de la capitale, Mexico, à 2000m d’altitude.

Cette civilisation a laissé des vestiges dans l’architecture, la sculpture, la céramique, l’art des pierres précieuses… Echantillons que nous pouvons contempler actuellement à Paris.

Traduction :

Hasta el 24 de Enero de 2010 el Museo Quai Branly en París expone una colección de 450 tesoros de la civilización de Teotihuacán.

Una maqueta presenta la mítica ciudad y piezas maravillosas, características de aquella civilización que se desarrolló entre el primer siglo AC y el año 650 de nuestra era, desapareciendo de repente sin conocer, hasta hoy día, la causa verdadera.

Aquella ciudad-estado, llamada mucho más tarde « la ciudad de los dioses » por los Aztecas, contaba 100 000 habitantes y representa el mayor de los sitios del méxico precolombino. Se sitúa a unos 40 km de la capital, México, a 2000m de altura.

Aquella civilización ha dejado vestigios en la arquitectura, la escultura, la cerámica, el arte de las pidras preciosas… Muestras que se pueden contemplar actualmente en París.

Publié par M. I. SCRIVAT
Le vendredi 27 novembre 2009


Réagissez à cet article !