fleche

fleche Littérature
- Jiménez Juan Ramón
- Celaya Gabriel
- Darío Rubén
- Hernández Miguel
- Machado Antonio
- Sepúlveda Luis
- Alberti Rafael
- García Lorca Federico
- Mistral Gabriela
- Neruda Pablo
- Otros poetas
- Textes en prose et citations . Textos en prosa y citas

fleche Actualité-Infos
- Archives
- Présentation du collège

fleche Biographies
- Neruda Pablo
- Botero Fernando

fleche Fêtes et traditions (recettes, chansons...)
- Canciones
- Fêtes traditionnelles
- Recetas de cocina

fleche Géographie
- América Latina
- ESPAÑA
- La comunidad de Andalucía - L’Andalousie

fleche Histoire, Arts et Civilisation
- ARGENTINA

fleche Langue espagnole
- Grammaire et Conjugaison
- Jeux et divertissements
- Vocabulaire

Tous les articles de la rubrique :

 
  Vous êtes ici : Accueil > Géographie

Navarra, La Navarre

Version imprimable

1-Introduction

La superficie de la Navarre s’élève à 10 421 km2, 2,1% du territoire espagnol . Sa densité est de 59,6 hab/km2.
La distibution de la population active est de :
agriculture : 4,4 %
industrie : 35,1%
services : 60,5 %
Le chômage en pourcentage de la population active est de 5,9%. Le revenu de la famille par habitant est de 124,17 euros.

2-Présentation

La Navarre fut connue grâce à Charlemagne et à la chanson de Roland immortalisant les aventures du chevalier. En effet, elle garda une certaine distance par rapport aux mouvements indépendantistes des régions voisines.

3- Histoire

Peuplée de Vascons, ancêtres des Basques, la Navarre ne fut soumise par les Romains que par son nom seulement.
Elle résista farouchement aux Wisigoths (VI-VII ème siècle) puis aux Francs de Charlemagne.

4-Economie

Le bassin de Pampelune, la Cuenca, se consacre à la culture des céréales, tandis que, plus au sud, se developpent les plantations de vigne et d’oliviers, et le long de l’Ebre, des cultures maraîchaires irriguées.
Pampelune, la capitale, est également un centre industriel :
constructions automobiles
armes
textile
engrais
sucreries
La basse Navarre française, isolée économiquement, se consacre à l’élevage.

5-Le caractère indépendant de la Navarre

Alors que l’Aragon tournait ses regards vers la Catalogne, la Navarre, en revanche, regardait vers le nord et vers l’ouest, vers la France et le pays basque. Bien que la majorité de la population de la Navarre soit d’origine basque, cette caractéristique n’est plus perceptible aujourd’hui, sauf peut-être dans le nord-ouest. Souvent à l’écart des grandes périodes de développement de l’Epagne, la Navarre fut gouvernée par une famille française de 1234 jusqu’a son annexion par Ferdinand d’Aragon, en 1512, et son rattachement à l’Espagne. A partir de cette date, elle s’est souvent battue pour conserver ses droits et ses libertés locales et, au XIV ème siècle encore, en luttant aux côtés des partisans de don Carlos, la Navarre réclamait son indépendance, ou du moins un accroissement de ses libertés.
On dit les habitants de la Navarre conservateurs, d’un caractère rude et batailleur, mais ayant le sens la fête.

6-Géographie physique

La Navarre espagnole, bien plus importante que la Navarre française s’étend des Pyrénées à la vallée de l’Ebre. Les Pyrénées navarraises se composent, d’une part, de massifs cristallins, qui culminent à 2504 mètres au pic d’Anie, et, d’autre part, de sierras calcaires, qui assurent la transition avec la vallée de l’Ebre. La zone axiale, très arrosée, est le domaine de la forêt (hêtre, conifères). Cette région se consacre traditionnellement à l’élevage extensif des bovins et des ovins , tandis que dans les pré-Pyrénées calcaires, plus sèches et mieux exposées, apparaissent les premières cultures (maïs, pomme de terre). La vallée de l’Ebre, située a l’abri des vents humides de l’Océan, accuse une certaine richesse. La basse Navarre française, région montagneuse et boisée, s’étend au tour de Saint-Jean-Pied-de-Port, de la haute vallée de la Nive au bassin de la Bidouze.

7-Pampelune, Pamplona, la capitale

La ville a sans doute été fondée par Pompée, et portait le nom de Pompealo. Le royaume de Pampelune, constitué au début du IV ème siècle fut le noyau de celui de la Navarre.

Maintenant cette cité est célèbre pour ses courses de taureaux qui se déroulent chaque été, du 6 juillet au 14 juillet en l’honneur du saint patron de la ville, Saint Firmin.
Elle fut, aussi autrefois la capitale-forteresse des rois de Navarre ainsi qu’une étape importante pour les pélerins se rendant à Saint Jacques de Compostelle. C’est à Pampelune qu’en 1521 un jeune noble basque, Ignatius Loyola, fut gravement bléssé pendant la défense de la ville contre les Français. Au cours de sa convalescence, il inventa une série d’excercices spirituels puis une fois guéri, il fonda l’orde des Jésuites qui pratiquent toujours ces excercices spirituels. Il fut ensuite canonisé (c’est la proclamation solennelle sur laquelle l’Eglise catholique inscrit l’un de ses membres sur la liste des Saints)

Pampelune possède un joli quartier moderne et une université privée. La vieille ville entourée de murailles, abrite une cathédrale gothique. Celle-ci comporte une façade néo-classique assez surprenante, un cloître, une porte sud, "dite porte précieuse" et une chapelle Barbazane avec une belle voûte en étoile du XIV éme siècle.

Une vidéo de quelques minutes vous donnera un aperçu de l Navarre en cliquant sur http://www.muchoviaje.com

Publié par camille
Le mercredi 26 décembre 2007


Réagissez à cet article !