fleche

fleche Littérature
- Jiménez Juan Ramón
- Celaya Gabriel
- Darío Rubén
- Hernández Miguel
- Machado Antonio
- Sepúlveda Luis
- Alberti Rafael
- García Lorca Federico
- Mistral Gabriela
- Neruda Pablo
- Otros poetas
- Textes en prose et citations . Textos en prosa y citas

fleche Actualité-Infos
- Archives
- Présentation du collège

fleche Biographies
- Neruda Pablo
- Botero Fernando

fleche Fêtes et traditions (recettes, chansons...)
- Canciones
- Fêtes traditionnelles
- Recetas de cocina

fleche Géographie
- América Latina
- ESPAÑA
- La comunidad de Andalucía - L’Andalousie

fleche Histoire, Arts et Civilisation
- ARGENTINA

fleche Langue espagnole
- Grammaire et Conjugaison
- Jeux et divertissements
- Vocabulaire

Tous les articles de la rubrique :

 
  Vous êtes ici : Accueil > Biographies

Vie de Antonio Gaudí

Gaudí Antonio

Version imprimable

Le célèbre et non moins énigmatique architecte catalan fait partie du mouvement moderniste répandu en catalogne et spécialement à Barcelone, la capitale catalane , à la fin du XXͤe siècle et au début du XXe. C’est l’un des artistes les plus représentatifs de ce que l’on appelle « L’Art Nouveau ». Il fut influencé notamment par l’architecte français Viollet-le-Duc (1814-1879).

Un jour de Juin 1926 A. Gaudí est renversé par un tramway. Il meurt quelques jours plus tard, seul, dans un hôpital pour indigents ; vêtu comme il l’était, portant une longue barbe on n’imaginait pas qu’il s’agissait du fameux architecte catalan !…
Gaudí est né à Reus le 26 Août 1852 dans uns famille modeste d’artisans chaudronniers de Rindoms et Reus.
Encore tout enfant il connaît le monde du travail et fréquente l’école à 11 ans.
Il fait des études universitaires à Barcelone et obtient le diplôme de Maître d’œuvre.
Gaudí s’est formé au contact d’autres architectes comme Francisco de Paula de Villar qui débutera plus tard la construction de La Sagrada Familia reprise ensuite par Gaudí, mais aussi en apprenant les techniques de métiers qu’il exerça dans la menuiserie, la ferronnerie, le vitrail, la poterie. De là ses connaissances diverses et multiples.
En 1878 il obtient sa première commande publique, le dessin des premiers réverbères pour la ville de Barcelone.
Gaudí travaille pour un projet de l’industriel Salvador Pagés qui voulait construire à Mataró une cité ouvrière.
Joan Martorell, architecte de vingt ans son aîné, lui présente l’homme d’affaires Eusebi Güell, qui s’avère être le client idéal qui lui permettra d’ affirmer son génie avant-gardiste.
En 1883 Gaudí succède à Villar pour la construction du « temple » de la Sagrada Familia.
En 1898 il commence la construction de La Casa Calvet achevée en 1900 et pour laquelle il reçoit le prix de la ville.
En 1900 il commence les travaux du Parc Güell, un grand parc avec des maisons prévues.
En 1904 il entreprend les modifications de La Casa Batlló, l’industriel Josep Batlló voulait en effet moderniser son immeuble situé sur la superbe artère Paseo de Gracia à Barcelone. Il poursuivra en 1906 la construction de La Casa Milá, appelée La Pedrera par son aspect rocailleux.
Le travail qu’effectue Gaudí surtout durant ses dernières années, n’a pas pour objectif l’argent, tant s’en faut, il vit dans l’obsession des travaux de la Sagrada Familia, au point de coucher sur place sans compter ses efforts.
Il meurt le 7 Juin 1926. Il est enterré dans la crypte de cette étrange basilique toujours en chantier.…

Publié par M. I. SCRIVAT
Le vendredi 8 juin 2007


Réagissez à cet article !