fleche

fleche Littérature
- Jiménez Juan Ramón
- Celaya Gabriel
- Darío Rubén
- Hernández Miguel
- Machado Antonio
- Sepúlveda Luis
- Alberti Rafael
- García Lorca Federico
- Mistral Gabriela
- Neruda Pablo
- Otros poetas
- Textes en prose et citations . Textos en prosa y citas

fleche Actualité-Infos
- Archives
- Présentation du collège

fleche Biographies
- Neruda Pablo
- Botero Fernando

fleche Fêtes et traditions (recettes, chansons...)
- Canciones
- Fêtes traditionnelles
- Recetas de cocina

fleche Géographie
- América Latina
- ESPAÑA
- La comunidad de Andalucía - L’Andalousie

fleche Histoire, Arts et Civilisation
- ARGENTINA

fleche Langue espagnole
- Grammaire et Conjugaison
- Jeux et divertissements
- Vocabulaire

Tous les articles de la rubrique :

 
  Vous êtes ici : Accueil > Géographie

Islas Canarias (las) – Les Iles Canaries

Version imprimable

Les îles Canaries appartiennent à l’Espagne . Elles sont situées à l’ouest du Maroc, à 115 km du continent africain, et à 1150 km de l’Espagne et du continent européen. L’archipel des Canaries est aussi une escale entre l’Espagne et l’Amérique. C’est là que Christophe Colomb fit une pause avant de poursuivre sa route vers le nouveau monde.
Ces îles enchanteresses forment un pont entre les deux rives de l’Atlantique.

La superficie est de 7273 km2 pour ces 7 îles .
Les Canaries sont constituées de 2 provinces :
*Santa Cruz de Tenerife à l’ouest, qui comprend Tenerife, Gomera et Hierro
*Las Palmas de Gran Canaria à l’est, qui comprend Canaria, Lanzarote, Fuerteventura.

Le nord des îles est humide et vert alors que la côte sud est sèche et désertique.

Ces îles se caractérisent par des chaînes volcaniques dont le sommet le plus haut est le Teide qui culmine à 3717 m. C’est aussi le point culminant de l’Espagne.

Le climat permet une agriculture tropicale. Parmi les produits cultivés on remarque les bananes, la vigne, le tabac et la canne à sucre.

Les températures agréables, le soleil et les plages ont favorisé le tourisme en offrant aussi hospitalité et ambiance.
La proximité avec le Maroc favorise cependant le passage de clandestins qui voient dans ces îles la possibilité d’entrer en Europe, fuyant dans des « pateras », embarcations de fortune, la faim, les guerres et les conflits politiques.

Publié par M. I. SCRIVAT
Le mardi 17 avril 2007


Réagissez à cet article !