fleche

fleche Littérature
- Jiménez Juan Ramón
- Celaya Gabriel
- Darío Rubén
- Hernández Miguel
- Machado Antonio
- Sepúlveda Luis
- Alberti Rafael
- García Lorca Federico
- Mistral Gabriela
- Neruda Pablo
- Otros poetas
- Textes en prose et citations . Textos en prosa y citas

fleche Actualité-Infos
- Archives
- Présentation du collège

fleche Biographies
- Neruda Pablo
- Botero Fernando

fleche Fêtes et traditions (recettes, chansons...)
- Canciones
- Fêtes traditionnelles
- Recetas de cocina

fleche Géographie
- América Latina
- ESPAÑA
- La comunidad de Andalucía - L’Andalousie

fleche Histoire, Arts et Civilisation
- ARGENTINA

fleche Langue espagnole
- Grammaire et Conjugaison
- Jeux et divertissements
- Vocabulaire

Tous les articles de la rubrique :

 
  Vous êtes ici : Accueil > Biographies

Atahualpa Yupanqui ( Héctor Roberto Chavero) 1908-1992

Version imprimable

Cantante, guitarrista y compositor argentino, una de las figuras cumbres de la canción argentina del siglo XX.
Nació en Pergamino en la pampa argentina en 1908, de padre Indio y madre Vasca.

Sus primeras composiciones las escribió en 1928 durante un viaje a Bolivia donde estaba el etnólogo francés Alfred Métraux.
Estudió música y se fue a trabajar el violín a Hungría.
Vivió en París donde encontró a Aragon, Picasso y Paul Eluard.
Escribió también poemas : « Piedra sola »(1940, « Cerro Bayo » (1943), « Aires indios » (1946).
Su firma aparece con el seudónimo Atahualpa, del nombre del último cacique inca, y Yupanqui, en quechua « el merecedor ».

Entre sus canciones destaca « Duerme Negrito » una de las más famosas.

Murió en Francia, donde se había establecido en 1949, en la ciudad de Nîmes, en 1992.

Traduction :

Chanteur, guitariste et compositeur argentin, une de figures majeures de la chanson argentine du XXè siècle.
Il naquit à Pergamino dans la pampa argentine en 1908 de père Indien et mère Basque.
Il écrivit ses premières compositions en 1928 pendant un séjour en Bolivie où se trouvait l’ethnologue français Alfred Métraux.
Il fit des études de musique et partit travailler le violon en Hongrie.
Il vécut à Paris où il rencontra Aragon, Picasso et Paul Eluard.
Il écrivit aussi des poèmes : « Piedra sola »(1940, « Cerro Bayo » (1943), « Aires indios » (1946). Sa signature apparaît sous le pseudonyme de Atahualpa, du nom du dernier chef inca, et Yupanqui, en quechua « le Grand Méritant ».
Parmi ses chansons on distingue « Duerme Negrito »,l’ une des plus célèbres.
Il mourut en France,où il s’était établi, dans la ville de Nîmes, en 1992.

Publié par M. I. SCRIVAT
Le dimanche 17 avril 2005


Réagissez à cet article !